Franco-Poèmes
Inscrivez-vous!     Connexion

Rechercher

Autres

Qui est en ligne

4 utilisateur(s) en ligne (4 membre(s) connecté(s) sur Poèmes et Phrases)

Membre(s): 0
Invité(s): 4

Plus ...

Licence

Licence Creative Commons
Poèmes -> Vie :  Tu n'es pas mort...Bihan!
Étiquettes: AMITIÉ   témoignage   maladie   vieillesse   compassion  
 
Dans le dédale de ma vie, je me suis arrêté,
Une porte tout en clin d'oeil, fit entrer le soleil,
Filtré en un rayon mon espoir non sans pareil,
Emu par cet attrait, mon coeur s'est apprêté.

Un toc-toc sans réponse et ma main s'enhardit,
Pour pousser loin ce voile enrobé de mystères,
Une pièce et deux lits, vue sur ciel et sur terre,
Où on n'est jamais délaissé à ce qu'on m'a dit.

D'un regard embrassant, je découvre une ombre,
Figé comme un phare, qui laissent indifférents...
Ces marins du progrès, bravant les vils courants,
Avec des compas récents, n'ont plus de peur sombre.

Faisant corps à la chaise, l'autre vie est assise,
Un regard qui s'enfuit, des mains qui se choquent,
Ma visite n'y fait rien, au pire ils s'en moquent,
Je me ressaisis vite puisque ma venue est précise.

Mon bonjour porte la vie, mon ardeur le mouvement,
L'homme tout en carrure, m'a bravé de son regard,
Phare balayant la mer, je perçois son grand égard,
Un oeil qui en dit long, et sa poigne qui ne ment.

Il m'invite à m'asseoir, "fiston je m'appelle Bihan"
Que me veux-tu mon gars, avec moi nulle histoire,
Je veux bien parler un peu, ici point d'auditoire,
Un coeur qui s'ouvre à autrui, dévoilé à pas lent.

Ca me va me dit-il, rajustant sa grosse casquette,
Moi c'est la prostate et ma femme c'est Alzheimer,
Il me parle de sa vie, toutes ces réalités amères,
Ses bras sont des mâts, son récit cent conquêtes.

De lui il a tout dit, puis son être devient noir,
Me montrant sa moitié, elle est là mais ailleurs,
Avec tous ses printemps que de joies et malheurs,
Vivant dans une bulle, sans but même sans espoir.

Je comprends et pâtis, saisi par la dure emprise,
Ses mains sur les genoux, sa pensée dans le vague,
Comme cette femme de marin qui jamais ne divague,
Un sourire prend aux lèvres, nourrit ma surprise.

Elle aspire à la chose, je perçois au coup d'oeil,
Sur la table trône une pomme, un couteau y attend,
J'ai compris et la pèle, à deux mains je lui tend,
Tout arbre mis à nu, reste beau sans ses feuilles.

Mais déjà le départ, tout bateau doit rentrer au port,
Ô toi l'incontinent, non tu n'es pas mort Bihan,
Et toi l'Alzheimer petite mère, au coeur saillant,
Contre vents et marées je me dois d'y venir encore.

Je ne pourrai jamais m'y faire de voir défaillir les gens,
User ce qui leur reste de vie, leur unique valeur,
Rien ne sert de servir, si l'on regarde son heure,
Moi ma montre c'est le coeur, ma devise c'est l'indigent.





Chers amis de la plume,
on ne peut concevoir de pêche sans poisson...alors je ne peux entrevoir la vie sans poésie !


Auteur
BARRIER
Auteur BARRIER
Poèmes du même auteurPlus poèmes
Auteur rssAuteur rss
StatistiquesStatistiques
 
Poème
Date 18/08/2012 19:28:38
Lectures 1958
Favoris 0
Licence Licence Creative Commons
Envoyer cet article à un amiEnvoyer
Format imprimableImprimer
Créer un fichier PDF à partir de cet articleCréer un fichier PDF
Récents
J'avance comme...un âne!
Réalités humaines...
Les bonnes résolutions pour ta vie à venir...
La résolution du temps...
FRANCE...tu n'as que faire de mes lignes...!
Random
Amour au gré du temps...
Maximes Nature...suite!
Tu n'es pas mort...Bihan!
Crédo pour un Amour...
Vie Amour et Souffrance
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Conversation
postallissime
Posté le: 26/08/2012 18:11  Mis à jour: 26/08/2012 18:11
Semi pro
Inscrit le: 26/03/2012
De:
Envois: 146
 Re: Tu n'es pas mort...Bihan!
Barrier

C'est triste la maladie quand on y est confronte de pres

C'est l'un des meilleurs poemes que j'ai lu jusqu'a maintenant,

tres touchant, emouvant et surtout on comprend la vie difficile qu'ont les infirmieres dans les pavillons geriatriques. Et puis, il y a toutes ces petites mains benevoles qui aident sans rechigner et attendris face a la personne qu'ils aident

Bravo pour cette delicatesse des mots

Au plaisir de se lire

postallissime

Auteur Conversation
BARRIER
Posté le: 01/09/2012 22:58  Mis à jour: 01/09/2012 22:58
Accro
Inscrit le: 11/11/2010
De: LA ROCHE SUR YON
Envois: 238
 Re: Tu n'es pas mort...Bihan!
Merci Postellissime pour ton message d'encouragement...
ayant vécu jusqu'en 2008 dans le Morbihan, c'est chose facile de trouver des personnes bretonnes s'appelant Le Bihan...ce qui veut dire en breton "le petit"...Morbihan..."petite mer". En effet ce département est traversé par la mer dans les terres, avec ses bras de mer s'incrustant dans les terres au gré des marées...ce qui fait son charme.
M'occuper des personnes âgées guère valides ou grabataires...cela apprend beaucoup sur la misère humaine...et en ricochet sur le monde en général.
Après on se fait sa philosophie.
Cela prépare aussi à aborder sa propre vieillesse qui s'approche inexorablement.
Est-ce que cela s'appellera la "sagesse"?
Amitié et le plaisir de se lire pour bientôt.
BARRIER JM

Étiquettes

Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous !

Commentaires récents

Re: A mon ami Titi
Francoisetfier
15/03/2018 23:29
Re: FADES PENSÉES
bebertine
07/07/2014 09:47
Re: Le Balayeur
bebertine
05/06/2014 06:23
Re: Derniers Regards
bebertine
05/06/2014 06:19
Re: L'échange
bebertine
05/06/2014 06:10
Re: Ne laissez pas
alexandre
27/05/2014 00:10
Re: Ne laissez pas
bebertine
26/05/2014 07:31
Re: Au mois de mai
FRAOUA
04/05/2014 16:08
Re: Au mois de mai
bebertine
03/05/2014 15:13
Re: Mon pays
bebertine
28/04/2014 06:25

Plus lus récemment

C'EST MON CHEMIN
bebertine
30/03/2013 09:17:23
SANS AMOUR, SANS AMITIÉ
bebertine
16/07/2012 08:28:23
JE SUIS COMME JE SUIS
bebertine
03/08/2013 07:53:58
BEAUTEE TU ES DEESSE
bebertine
22/01/2013 16:00:04
VOIR LA MONTAGNE QUI PLEURE
bebertine
01/09/2012 10:19:16
A mon ami Titi
tikalo
20/08/2013 11:10:42