Franco-Poèmes
Inscrivez-vous!     Connexion

Rechercher

Autres

Qui est en ligne

2 utilisateur(s) en ligne (2 membre(s) connecté(s) sur Poèmes et Phrases)

Membre(s): 0
Invité(s): 2

Plus ...

Licence

Licence Creative Commons
Poèmes :  Le blues du bleu
 


Le bleu a pris le large,
Laissant le monde barge.
Il s’est taillé, tout à trac,
En prenant ses cliques et ses claques !
Dans son sac à dos,
Il a mis un saxo,
Une photo d’Hélènablue
Qu’il adore par-dessus tout,
Une autre de John Lee Hooker
Et une troisième de Satchmo !
Partout, chez les couleurs, c’est le chaos !
Regardez-les, sans sang, les aristos !
Sans leurs bleus de chauffe, les prolos !
C’est le deuil sur tous les seuils,C’est la larme à l’oeil,
De la plus haute étoile
Jusqu’aux plus sombres caniveaux !
Le bleu a le blues,
Il n’a plus l’âme aux vagues
Ni aux cieux !
Ah ! Comme le pleurent,
L’ayant perdu, tant d’yeux !
Les couleurs, en colère,
Ragent d’avoir été
Ainsi abandonnées !
Elles s’essorent et s’échinent à se traire,
Pour extraire
Tout ce qui leur reste
De ce butin précieux !
Le noir, au pas de l’oie,
Veut appliquer la loi.
Il a lâché ses cerbères,
Pour remuer ciel et terre
Et rechercher le réfractaire.
Mais le bleu a le blues.
Toutes ses places sont désertes,
Du Pôle Nord jusqu’à Bizerte !
Dans les marchés interlopes,
Où l’on trouve toutes les dopes,
On n’entend plus que ces antiennes :
« Y aurait pas, de grâce, un peu de bleu ?
On ne voudrait pas une petite bleue ?
Allez, Je te vends ce grand bleu ? »
Mais ce ne sont que mensonges et contrefaçons !
De vrai bleu, il n’y en a plus, de toutes les façons !
Toutes les couleurs, en colère,
Ont failli perdre la raison,
A chercher les secrets d’une telle désertion !
Mais, moi, je sais pourquoi il s’est tiré !
Il réclame ses parts sur terre
Et une révision radicale des dictionnaires !
Il ne veut plus être synonyme de peur
Ni le symbole des douleurs !
« Pourquoi peur bleue ?
Crie-t-il. Ah ! Les odieux, parbleu !
Je veux qu’on chante, désormais, la joie bleue
Et qu’on me laisse, à ma guise,
Peindre les arbres et les lieux,
En mes chers camaïeux !
Dorénavant, je veux que, sur terre,
Bleu rime seulement avec heureux ! »


© Mokhtar El Amraoui in « Arpèges sur les ailes de mes ans »

Lire la suite: http://www.franco-poemes.net/modules/ ... toryid=1197#ixzz2adtwijyA
Under Creative Commons License: Attribution Non-Commercial No Derivatives



Je vous attends dans mon blog: Poèmes de Mokhtar El Amraoui et autres voyages.
Honorez-le de vos inscriptions et commentaires.
Bienvenus!

Auteur
MokhtarELAmraoui
Auteur MokhtarELAmraoui
Poèmes du même auteurPlus poèmes
Auteur rssAuteur rss
StatistiquesStatistiques
 
Poème
Date 02/12/2012 09:11:13
Lectures 610
Favoris 0
Licence Licence Creative Commons
Envoyer cet article à un amiEnvoyer
Format imprimableImprimer
Créer un fichier PDF à partir de cet articleCréer un fichier PDF
Récents
SOLEIL FARCEUR
LA VIEILLE ET LE VIEUX ABANDONNES
Paysage
MÈRE ! MÈRE ! MÈRE !
Ciel froissé
Random
Il pleut, mon soleil!
Ma première école
Le géant
Ô mère!
L'amour
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Étiquettes

Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous !

Commentaires récents

Re: A mon ami Titi
Francoisetfier
15/03/2018 23:29
Re: FADES PENSÉES
bebertine
07/07/2014 09:47
Re: Le Balayeur
bebertine
05/06/2014 06:23
Re: Derniers Regards
bebertine
05/06/2014 06:19
Re: L'échange
bebertine
05/06/2014 06:10
Re: Ne laissez pas
alexandre
27/05/2014 00:10
Re: Ne laissez pas
bebertine
26/05/2014 07:31
Re: Au mois de mai
FRAOUA
04/05/2014 16:08
Re: Au mois de mai
bebertine
03/05/2014 15:13
Re: Mon pays
bebertine
28/04/2014 06:25

Plus lus récemment

BEAUTEE TU ES DEESSE
bebertine
22/01/2013 16:00:04
VOIR LA MONTAGNE QUI PLEURE
bebertine
01/09/2012 10:19:16
A mon ami Titi
tikalo
20/08/2013 11:10:42
C'EST MON CHEMIN
bebertine
30/03/2013 09:17:23
SANS AMOUR, SANS AMITIÉ
bebertine
16/07/2012 08:28:23
JE SUIS COMME JE SUIS
bebertine
03/08/2013 07:53:58