Franco-Poèmes
Inscrivez-vous!     Connexion

Rechercher

Autres

Qui est en ligne

2 utilisateur(s) en ligne (2 membre(s) connecté(s) sur Poèmes et Phrases)

Membre(s): 0
Invité(s): 2

Plus ...

Licence

Licence Creative Commons
Poèmes -> Espoir :  COUPER LE CORDON
Étiquettes: VIE   NAISSANCE  
 
Couper le cordon ombilical à la naissance, c’est donner la continuité à la vie.
Ce petit être qui vient de naître va affronter une route, route de son destin.
Il va grandir, va être aimé , va entrer dans une piste sans avoir la garantie
De couper le fil d’arrivé déjà fait homme, avec la nostalgie de quand gamin.


Les années avancent et lui fini aussi par former peut-être une belle famille.
Il aime ses enfants mais parfois vivent dans un Océan pas toujours calme.
Il y a des tempêtes très difficiles à calmer, il navigue dans un grand noir de la vie
Et un port d’abri pour le trouver comme c’est difficile d’abriter notre âme.


La vie passe et elle est triste pour ceux qui ont eu le destin que les a marqué.
Elle passe à être un bateau sans voiles, sans gouvernail ,un bateau à la dérive.
Elle perd sa route, perd le Nord, et  même l’Étoile du Berger est une insulte.


Dans les vagues géantes, enragées, le bateau de la joie, peu à peu, sombre.
L’équipage n’arrive pas à le sauver, ils ne font que continuellement s’insulter.
Couper le cordon ombilical, c’est de la joie,mais pas quand on le coupe déjà adulte.

BEBERTINE



VISITEZ MON BLOG DE CONTES pour les enfants de 3 à 103 ans en, HTTP://MONPLAISIRAMOI.EKLABLOG.COM

Auteur
bebertine
Auteur bebertine
Poèmes du même auteurPlus poèmes
Auteur rssAuteur rss
StatistiquesStatistiques
 
Poème
Date 04/09/2013 20:54:14
Lectures 1025
Favoris 0
Licence Licence Creative Commons
Envoyer cet article à un amiEnvoyer
Format imprimableImprimer
Créer un fichier PDF à partir de cet articleCréer un fichier PDF
Récents
LA GRANDEUR NE SERA PAa MA PROPRÉTAIRE
CHERCHE TA ROUTE
JE VAIS DEMANDER AUX ASTRES
À LA FERMETURE DU RIDEAU
VALSER AVEC LA VIE
Random
À TOUS LES POÈTES
VOIR UNE MONTAGNE QUI PLEURE
AH... SI JE SAVAIS
IL Y A TOUJOURS UN NID, UNE PLACE
RÊVES SANS FIN
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Conversation
BARRIER
Posté le: 13/09/2013 06:55  Mis à jour: 13/09/2013 06:55
Accro
Inscrit le: 11/11/2010
De: LA ROCHE SUR YON
Envois: 238
 Re: COUPER LE CORDON
Bébertine,
C'est écrit comme un poème, mais ce ne l'est pas!
C'est une constatation de vie, un témoignage douloureux vécu, un cri de désespoir pour tout ce qui blesse entre parents et enfants...
Je connais cela le vivant moi même actuellement...
Victime ou coupable ? Un peu des deux car nous ne sommes ni tout blanc ni tout noir...
Un monde bien déboussolé, en manque de repères, un monde qui souffre d'une crise d'intégrité et de spiritualité...
L'homme livré à lui même et qui ne cherche son bonheur que par sa suffisance...
Il part alors "combattre les moulins à vent comme Don Quichotte" à peine perdue...
Merci de temps à autre, de donner signe de vie...
Amitié
BARRIER JM

Étiquettes

Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous !

Commentaires récents

Re: A mon ami Titi
Francoisetfier
15/03/2018 23:29
Re: FADES PENSÉES
bebertine
07/07/2014 09:47
Re: Le Balayeur
bebertine
05/06/2014 06:23
Re: Derniers Regards
bebertine
05/06/2014 06:19
Re: L'échange
bebertine
05/06/2014 06:10
Re: Ne laissez pas
alexandre
27/05/2014 00:10
Re: Ne laissez pas
bebertine
26/05/2014 07:31
Re: Au mois de mai
FRAOUA
04/05/2014 16:08
Re: Au mois de mai
bebertine
03/05/2014 15:13
Re: Mon pays
bebertine
28/04/2014 06:25

Plus lus récemment

Mon ami
tikalo
14/12/2018 12:29:11