Franco-Poèmes
Inscrivez-vous!     Connexion

Rechercher

Autres

Qui est en ligne

1 utilisateur(s) en ligne (1 membre(s) connecté(s) sur Poèmes et Phrases)

Membre(s): 0
Invité(s): 1

Plus ...

Licence

Licence Creative Commons
Poèmes :  Leyyre à nos gouvernanyts
Étiquettes: politique  
 
Open in new window


Lettre aux gouvernants

Quand vous, le sourd pouvoir creusez
Entre la masse et la minorité
Entre l’argent et l’or aisé
Entre La pauvreté et la richesse
Entre l’impôt et les défiscalisations
Entre les contributions et les aides
Un fossé qui plonge la solidarité
Dans le noir des abymes
Ne peut-on craindre désolation
Ravage, désastre, dommage, bouleversement
Venus du fond d’une fosse aride

Là où les plus mal lotie ne peuvent
Avoir la possibilité de se relever
Alors voilà qu’ils se ruinent
Qu’ils déversent leur amertume
En quoi peut –on leur en vouloir
Si ce n’est de la part de ceux
Qui sans remord les asservissent, les négligent
Et ne les laissent remonter vers l’air pur
De ce haut de fossé qu’ils se réservent
Dans l’égo de leur drastique prospérité

A ceux-ci
Le pouvoir leur en assure la voie
D’argent il n’en est point
Mais d’or on les presse
De venir le prendre gracieusement
Aux modestes il n’en serait question
On ne vous offre que ces petites taxes
Qui mises bout à bout vous rongent
Dans l’éprouvante décadence
De leur rêche pouvoir d’achat
Qui de jour en jour mine leur moral

Et le pouvoir ne se veut comprendre
Quand en ces demain rigoureux
Dangereux, monstrueux, disgracieux
Ils viendront eux les humbles vous renverser
En vous disant seul le peuple gouverne
Laissez-nous nous exprimer,
Laissez-nous nous engager
Laissez nous partager
Laissez nous échanger
Laisser nous appliquer
Ces lois qui ne nous seront plus scélérates
Laissez nous pouvoir devenir grands
En connaissance de notre bonne cause
Laissez-nous nous gouverner
La masse est notre puissance
Votre minorité est votre défaillance
Laissez-nous être de vrais citoyens
Qui accepte tout autre
Mais exige que le fossé
Soit le moins profond possible
Afin que chacun puisse se comprendre
Car tous nous aimons
Plus que tout notre pays
ƒC







je vais par vos hameaux cueillir vos jolis mots pour vous les rendre bouquets de poésie noués à mes vers toujours pour vous plus beaux

Auteur
tikalo
Auteur tikalo
Poèmes du même auteurPlus poèmes
Auteur rssAuteur rss
StatistiquesStatistiques
 
Poème
Date 26/11/2018 15:21:52
Lectures 7
Favoris 0
Licence Licence Creative Commons
Envoyer cet article à un amiEnvoyer
Format imprimableImprimer
Créer un fichier PDF à partir de cet articleCréer un fichier PDF
Récents
Mon ami
Retour d'exil
La chouelle et la souris
Les ans
Le vebt
Random
Mon ami
Sentinelle de charme
Défends-toi
le présent d'in futur passé
La gouape
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Étiquettes

Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous !

Commentaires récents

Re: A mon ami Titi
Francoisetfier
15/03/2018 23:29
Re: FADES PENSÉES
bebertine
07/07/2014 09:47
Re: Le Balayeur
bebertine
05/06/2014 06:23
Re: Derniers Regards
bebertine
05/06/2014 06:19
Re: L'échange
bebertine
05/06/2014 06:10
Re: Ne laissez pas
alexandre
27/05/2014 00:10
Re: Ne laissez pas
bebertine
26/05/2014 07:31
Re: Au mois de mai
FRAOUA
04/05/2014 16:08
Re: Au mois de mai
bebertine
03/05/2014 15:13
Re: Mon pays
bebertine
28/04/2014 06:25

Plus lus récemment

Mon ami
tikalo
14/12/2018 12:29:11