Franco-Poèmes
Inscrivez-vous!     Connexion

Rechercher

Autres

Qui est en ligne

7 utilisateur(s) en ligne (6 membre(s) connecté(s) sur Poèmes et Phrases)

Membre(s): 0
Invité(s): 7

Plus ...

Licence

Licence Creative Commons
Poèmes :  L'oeil satanique
Étiquettes: cyclone  
 
[imgwidth=300]https://i74.servimg.com/u/f74/17/77/98/61/-cyclo10.jpg[/img]


L’œil satanique

Au loin s’approche l’œil Satanique
Près des cotes du Mozambique
Les airs chauds se montent serrés
S’entortillent en masse dévouée
Dans l’énergique cyclone drastique

Et Le ciel aspire la mer profonde
Engendre le cyclope à l’œil calme
Il s’avance en poison sans palme
Sur les eaux rayonnantes du monde

Sur les terres prévenues il engrosse
La vague dévastatrice des rivages
Et le vent souffle, habile sans trucage
Les cumulus abandonnés, qu’il brosse

Il plie indifférent les villes feuilletées
Qui se tordent d’une douleur stridente
Se craquent indu d’une mort purulente
Et la mer couvre rêche ce linceul dédain

Dans le lit des vallées, rivières asséchées
Déferlent les boues des collines ruinées
Et les barrières naturelles cèdent épuisées
Par les coups redoublés des galets arrachés

Les maisons sont closes de leurs ouvertures
Les haies, clôtures ensevelies dans le noir
Pauvres protections dépossédées du devoir
Quand les familles pleurent les viles ruptures

Elles se baignent dans la lueur des bougies
Collées usées aux feutrées ombres maléfiques
A l’écoute inquiétante du vent pharaonique
Qui hurle la mort proche, prélude d’agonie

Un toit d’échoppe, la tôle légère se froisse
Un long murmure lugubre en écho se respire
Et les cœurs s’affolent tourmenté par le pire
La lame s’ondule, vil échafaud qui vous angoisse

Le fragile volet bloqué tremble dans le décor
On veille dans l’interstice des planches la rue
Et l’automobile trop lourde déboussolée se rue
Emportée au fond d’un talus sans un remord



Le python girafe tend le cou vers le haut ciel
Il se veut de la fête, il se touche hanté les pôles
Mille éclairs se conjuguent au feu qui le viole
Il se plie, il se rompt à l’inégale lutte démentielle

Paysage ravagé de cicatrices où la mort rôde
Dans le nouveau silence, calme, bleu d’azur
Quand l’œil très haut du cyclone apparaît pur
En signe d’armistice de la nature qui se corrode

Les tendres pensées quittent perdues les hauts
Riches pétales égarés des horizons sombres
Elles essuient les larmes de sang de leurs ombres
Sur les parterres violacés des folles terres ternies

Au barreau de toutes les cases créoles on entend
Mille la di la fé, racontant tant de mots insensés
La montagne des douleurs a emporté surexcitée
Les purs plis des lambrequins blancs dans le torrent

Pourvoyeurs de maléfices, le nuage s’en est allé
Vers les eaux tranquilles pour rejoindre au plus tôt
Les aînés disparus au grand large, dans les durs flots
Sortis insouciants des bons conseils qu’ils ont occultés
©ƒC











je vais par vos hameaux cueillir vos jolis mots pour vous les rendre bouquets de poésie noués à mes vers toujours pour vous plus beaux

Auteur
tikalo
Auteur tikalo
Poèmes du même auteurPlus poèmes
Auteur rssAuteur rss
StatistiquesStatistiques
 
Poème
Date 20/02/2019 17:28:04
Lectures 27
Favoris 0
Licence Licence Creative Commons
Envoyer cet article à un amiEnvoyer
Format imprimableImprimer
Créer un fichier PDF à partir de cet articleCréer un fichier PDF
Récents
Flash d'amitié
Vie rapace
Le crapaud et le cochon d'inde(Fable)
Ma pensée perdue
Pourquoi se quitter
Random
Le lion et le loup
Ma passion
Ce trésor de belle affection
fifine
Alan
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Étiquettes

Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous !

Commentaires récents

Re: A mon ami Titi
Francoisetfier
15/03/2018 23:29
Re: FADES PENSÉES
bebertine
07/07/2014 09:47
Re: Le Balayeur
bebertine
05/06/2014 06:23
Re: Derniers Regards
bebertine
05/06/2014 06:19
Re: L'échange
bebertine
05/06/2014 06:10
Re: Ne laissez pas
alexandre
27/05/2014 00:10
Re: Ne laissez pas
bebertine
26/05/2014 07:31
Re: Au mois de mai
FRAOUA
04/05/2014 16:08
Re: Au mois de mai
bebertine
03/05/2014 15:13
Re: Mon pays
bebertine
28/04/2014 06:25

Plus lus récemment

JE SUIS COMME JE SUIS
bebertine
03/08/2013 07:53:58
BEAUTEE TU ES DEESSE
bebertine
22/01/2013 16:00:04
SANS AMOUR, SANS AMITIÉ
bebertine
16/07/2012 08:28:23
C'EST MON CHEMIN
bebertine
30/03/2013 09:17:23
VOIR LA MONTAGNE QUI PLEURE
bebertine
01/09/2012 10:19:16